Parfois, le doute étreint le rédacteur : “Qui suis-je pour m’exprimer ici ?

A la question philosophique “qui suis-je, d’où viens-je, où vais-je ?“, la réponse la plus rassurante pourrait être celle donnée par Pierre Dac : “je suis moi, je viens de chez moi, et j’y retourne !“.

Nous avons été nombreux à nous succéder dans les pages de la “petite revue“. Non pour conquérir titres et honneurs (ce n’est pas le bon endroit !), mais simplement pour exprimer un idéal, une vision de ce que pourrait être le notariat. Nos détracteurs vous diront cependant que nous voulons briser l’unité, diviser pour régner. Ils omettent un détail qui contredit le raisonnement : on divise pour MIEUX régner, mais seuls ceux qui règnent le peuvent !

Plus simplement, nous exprimons ici nos opinions, et nous vous laissons le droit souverain de nous contredire, de vous exprimer en retour. C’est en ne le faisant pas, et en nous laissant soliloquer, que vous donnez le plus de puissance à nos affirmations gratuites.

Oserez-vous prendre la parole sur ce site ? C’est ensemble que nous re-créerons l’union, succédant enfin à des années d’unité structurellement imposée.

La profession connaît de grands bouleversement, laisserez-vous une nouvelle fois d’autres présumer de vos choix, ou le prétendre en vous imposant les leurs sans contradiction aucune ?

Ne vous contentez pas de lire, prenez la parole ! Vous êtes ici chez vous !

Didier Mathy