Le papier est mort, vive le papier !

Lors d’une récente réunion d’information consacrées à internet, un “prophète” du boulevard de La Tour-Maubourg a pronostiqué la mort programmée du papier. Dommage que les faits lui donnent tort… Si internet est incontestablement devenu le meilleur vecteur de l’information immobilière pour les acheteurs, il n’en demeure pas moins que, dans cette période de turbulences, continuer d’investir dans la communication demeure le meilleur moyen de toucher les vendeurs. Certaines compagnies l’ont bien compris : d’ici la fin de l’année, deux nouveaux journaux édités par Notariat Services, verront le jour. L’un en Mayenne (53), l’autre dans l’arrondissement d’Arras (62). L’intégration de contenu juridique ou d’informations liées à l’immobilier et à l’habitat reste particulièrement appréciée par le public. Cela rappelle le rôle prépondérant du notariat dans l’immobilier comme dans la vie quotidienne de ses millions de lecteurs.

 

Groupe Monassier : un nouveau président

Jacques Vautier, notaire à Joué-Lès-Tours, vient d’être élu président du réseau notarial Groupe Monassier Patrimoine et Entreprise. Ancien conseil juridique, Jacques Vautier est un spécialiste reconnu du droit des affaires et du conseil patrimonial. Membre de l’Institut notarial de l’entreprise et des sociétés (INES), il a présidé en 2002 le Congrès des notaires de France consacré au patrimoine professionnel. Il succède à Philippe Durand, notaire à Gardanne qui, après avoir présidé pendant 4 ans le réseau, a rendu sa casquette. Motif : renouveler la direction. Me Durand reste très impliqué puisqu’on le retrouve dans le nouveau comité directeur où il est chargé du suivi de la politique de développement stratégique des offices.

 

L’Université du notariat a fêté ses 25 ans

C’est au Futuroscope de Poitiers que l’Université du notariat a passé le cap du quart de siècle. Cette réalisation, qui fût initiée par le Mouvement Jeune Notariat, connaît toujours le même succès et a été marquée cette année par la présence de nombreuses délégations étrangères.

 

Un congrès sur l’installation

L’installation va enfin faire l’objet d’un congrès ! C’est le Mouvement Jeune Notariat qui en est l’initiateur. Le congrès aura lieu du 24 au 28 septembre 2009 en Tunisie (Hammamet), sous la présidence de Gregory Betta. À noter dès maintenant sur votre agenda !

 

Création d’office

On n’arrête pas le progrès : le CSN a décidé de publier sur internet (http://intra.notaires.fr) le classement du concours de créations d’office de Paris intra muros (arrêté du 7/12/2007). Le document qui comprend 67 candidats classés (et 2 défaillants) postulant pour 25 études, s’intitule “Admis au concours des offices créés”. Pourtant, mathématiquement, 44 personnes parmi celles citées ne se verront pas attribuer d’étude (69 – 25). Cherchez l’erreur.

 

Erratum BD 495

Il a été omis les textes suivants dans la BD. Le grand sec : « Je suis satisfait de constater qu’aucun de nos employés ne participe à ce défilé » (vignette 3). Le Petit gros : « ça ne risquait pas, je les ai tous enfermés dans votre bureau » (vignette 4).

 

Des notaires chez les géomètres Du 17 au 19 septembre, près de 1200 géomètres experts se sont retrouvés à Strasbourg pour réfléchir, dans le cadre de leur 39e congrès, sur leur rôle dans l’économie et la société européenne. Une quarantaine de délégations étrangères ont assisté aux débats, à l’issue desquels l’engagement a été pris de mettre en place des règles communes à l’ensemble des pays européens, en matière de formation et de droit immobilier foncier. Une proposition visant à déconnecter le bornage de toute autorisation administrative pour éviter les blocages au niveau de la vente a également été faite. Dans cette proposition, les géomètres experts souhaitent être assimilés à des « juges de paix » faisant le bornage et l’imposant, les personnes s’y opposant ayant 2 mois pour intenter un recours au tribunal. Une proposition chère au cœur de Pierre Bibollet, Président du Conseil supérieur de l’Ordre, qui espère avoir le soutien des notaires. À noter la présence sur le congrès d’un stand de notaires tenu par « les régionaux de l’étape ». Sur notre photo : Me Catherine Berthol et Me Jane Lefranc, notaires à Strasbourg, avec Pierre Bibollet, Président du Conseil supérieur de l’Ordre des Géomètres experts.

 

Il n’est jamais trop tard…

Le Président du CSN invite l’ensemble des notaires de France à s’exprimer sur son blog http://www.lepresidentdesnotairesdefrance.fr pour nourrir l’argumentaire face à la commission Darrois. Voilà une heureuse initiative, même s’il est dommage que l’avis des notaires n’ait pas été sollicité et encore moins entendu avant la tempête. Puisqu’on vous y autorise officiellement, notaires, exprimez-vous !

 

“Il a dit la vérité, il sera exécuté !”

Le CSN a cru bon de diffuser le 30 mai dernier un communiqué de presse pour émettre “les plus expresses réserves” à l’égard des prévisions de la société immonot sur le marché immobilier. Il faut savoir que la TMI (tendance du marché immobilier) a pour but de dégager la tendance probable du marché sur la base des anticipations faites par un panel de notaires. Moyennant quoi, ces derniers ont “prévu” la baisse dont tout le monde est bien obligé de constater qu’elle est devenue une réalité. Manque de chance : immonot avait raison avant les autres, et surtout avant ceux qui, contre toute évidence, continuaient à ne pas observer le retournement du marché. Mais quel intérêt peut-on trouver à nier la réalité des faits, et à tirer à boulets rouges sur ceux dont le seul tort est d’avoir raison ?