La négociation notariale et la démarche Qualité vues par Émilie Barberot, consultante. Elle accompagne les notaires qui souhaitent créer ou développer la négociation immobilière et les études désireuses d’améliorer leurs résultats via le management de la qualité.

En quoi consiste votre job ?
Émilie Barberot :
Je suis consultante, j’accompagne mes clients via du conseil et de la formation, sur les sujets de la négociation immobilière, de la stratégie d’entreprise, de l’organisation avec l’accompagnement jusqu’à la certification à la norme ISO 9001 version 2015.

D’où vous vient cet « intérêt  » pour la négociation notariale ?
Émilie Barberot : Je perçois cette activité historiquement notariale comme un vrai
« tapis rouge » pour les notaires. Pour l’avoir personnellement expérimentée, les clients sont extrêmement demandeurs de cette solution de la part de leur notaire. Car un notaire est un vrai gage de sécurité. Or, les agences et autres mandataires se sont multipliés et la compétence s’est cruellement diluée, alors que le notaire et son négociateur ont toute leur raison d’être.
D’autre part, on n’achète rien ou on ne vend rien de plus cher dans sa vie que sa maison : le notaire se doit d’être présent et ce, dès le début du projet, dès l’estimation du bien des vendeurs et dès les premières visites des futurs acquéreurs. Enfin, quelle rentabilité pour l’office notarial ! Négocier une vente génère le même chiffre d’affaires que 3 actes de ventes dont ils se contentent des émoluments !

C’est quoi selon vous un service négociation qui marche bien ?
Émilie Barberot : C’est un service où chaque bien qui passe par l’étude est connu du négociateur ; où se réalisent à minima 2 ventes par mois, où les biens sont essentiellement en exclusivité et bien sûr au bon prix ! N’est pas négociateur qui veut !

La Norme ISO 9001 v2015, c’est contraignant ?
Émilie Barberot : OUI et NON : bien entendu, c’est du travail, la norme comporte un certain nombre d’exigences, mais chacun les applique comme il le souhaite, il n’y a finalement que peu de choses qui sont imposées, si ce n’est de faire preuve de bon sens.
Certains notaires gardent un mauvais souvenir de la Démarche Qualité, et je le comprends, mais en expliquant simplement ce que la norme demande et en le vulgarisant, chacun comprend très vite, alors la mise en œuvre est un jeu d’enfants.
Les avantages sont bien plus nombreux que les contraintes : la satisfaction clients est suivie donc accrue, les clients notamment les institutionnels apprécient cette certification qui est un gage de qualité et de confiance, de nouveaux marchés peuvent donc être gagnés. Enfin pour mes clients, notaires ET chefs d’entreprises, la Norme est un outil de pilotage hors pair : le passage de la boîte manuelle à la boîte automatique !

Vous proposez du conseil et de la formation ?
Émilie Barberot : En effet. J’ai ces deux casquettes : conseiller mes clients sur leurs problématiques de fidélisation des collaborateurs, les relations Office-Clients ou leurs pistes de développement, parfois aussi sur leur difficulté à tout gérer.
La formation est un superbe levier, je suis convaincue que la pédagogie est la clé de voûte du conseil et que transmettre, expliquer, montrer permet une montée en compétences plus rapide et un meilleur ancrage des acquis. Pour information, tous les notaires et tous leurs collaborateurs disposent de budgets de formation et il n’est pas rare qu’ils les oublient, qu’ils les laissent se perdre.

 

Émilie BARBEROT/ CommYouNot’
Tél. 06 67 34 46 63
ou mail : [email protected]
Visitez : CommYouNot.fr