1 619. C’est le nombre de notaires au Maroc. En 2011, ils étaient seulement 935. Soit une augmentation de 73,15 %, selon le ministère de la justice et des libertés. En revanche, le nombre des notaires stagiaires serait en perte de vitesse. On en compterait 1 476 contre 2 160 il y a 5 ans. Le ministère se veut “nuancé”, il précise qu’il ne s’agit que des stagiaires déclarés par leurs «employeurs» !  Au Maroc, la durée de stage est censée ne pas dépasser 4 ans, mais dans la réalité, il y a souvent des débordements. A titre d’exemple, 76 des candidats ayant réussi leur examen fin 2014, sont restés plus de 10 ans en stage. Le record est détenu par un stagiaire qui a fait un stage de…  24 ans ! Qui dit mieux ? Il paraît que “quand on aime, on ne compte pas”, mais tout de même  !