Nos cousins québécois ne manquent décidément pas d’idées ! La Chambre des notaires du Québec lance un nouvel outil pour permettre aux citoyens de savoir s’ils sont suffisamment protégés face à différentes situations de la vie (divorce, succession…).

Quebec and Canada flying flags were photographed in Montreal on July 1, 2009. The Canadian Press Images/Denis Beaumont

Présenté sous forme de sondage, le “Protect-O-Maître” cible surtout la génération Y (c’est-à-dire les personnes nées entre le début des 80 et le milieu des années 90). Selon une étude menée par la Chambre, plus de 50 % des 25-30 ans se sentiraient peu protégés du point de vue juridique. Pour Gérard Guay, le président de la Chambre des notaires du Québec, cette façon de faire devrait permettre à la population d’éviter de mauvaises surprises lorsqu’un malheur survient.