Quand on parle “pognon”, à partir d’un certain chiffre, tout le monde écoute.

Michel Audiard