“En Afrique, un ancien qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle.”

Amadou Hampâté Bâ