NOTARIAT 2000 doit beaucoup, comme vous le savezFLASH_BACK tous, à son fondateur, Louis REILLIER, toujours à l’affût d’idées nouvelles et d’approches originales. Mais ce que l’on sait moins, c’est que ce notaire atypique savait tirer l’inspiration de sources très variées et n’hésitait pas à transmettre les idées à qui pouvait en prendre utilement connaissance…

En juillet-août 1991, l’éditorial du numéro 341 de notre petite revue était celui-ci :

 

Une leçon donnée par les vaches

Étonnant, non ? Aujourd’hui les Zèbres innovent, à l’époque…C’étaient les vaches !

Qui eût cru que le notariat ait pu être le creuset d’une réflexion originale concernant les conditions de travail ! Il est clair que beaucoup considèrent cette réforme des 35 heures comme inopportune et y voient l’expression de la légendaire paresse des Français. Mais est-ce qu’on ne confond pas trop souvent « heures de présence » et « heures de travail » ? L’important n’est pas dans la durée, mais dans l’efficience. Si l’on déduit 4 heures de bavardages entre collègues (salariés, ne hurlez pas en prenant l’air offensé, nous avons été à votre place 😉 !), l’efficacité n’y perd pas grand chose !

Notons enfin que lorsque nos gouvernants parlent de « revenir » sur les 35 heures, certains pays (en premier lieu le Gouvernement finlandais) se posent déjà la question (qui fâche !) d’un revenu sans condition. Il est destiné à amoindrir les conséquences sociales et humaines de l’automatisation des tâches qui conduit, selon les experts, à un remplacement quasi complet de la main-d’œuvre humaine à horizon 2040 !

Voilà qui pourrait bien nous inspirer un édito sur le sujet. Nous l’enverrons ensuite aux ministres concernés, juste pour le plaisir de voir vos têtes lorsque vous lirez quelque chose de ce genre ensuite…

35 heures CRESSON

Alors, continuez-vous à penser que Notariat 2000 n’a aucune influence ? Autant que vous le sachiez dès maintenant, pour vous y préparer au mieux : l’idée d’un tarif mutualisé de l’acte authentique (dont l’ancêtre hante nos colonnes depuis des décennies sous le nom de péréquation), est maintenant connue pour ainsi dire partout. Et elle pourrait bien prospérer là où on l’attend le moins ! Comme le disait le Prix Nobel Linus Pauling, « Le meilleur moyen d’avoir une bonne idée, c’est d’en avoir beaucoup »… Et la quête des bonnes idées, c’est notre passion, à Notariat 2000 !

Didier Mathy