Je suis notaire et je le reste, que ça vous plaise ou pas, envers et contre tout, envers et pour tous, parce que j’ai cela dans les tripes ! J’ai rencontré des politiques qui m’ont tenu un beau discours, du genre « nous allons avancer, on vous entend, la CMP va aboutir à une solution équilibrée ». Femme de plume, je reste toujours dubitative devant les discours qui n’engagent que ceux qui les écoutent… Quant à la solution équilibrée, si elle est comme en matière de régime… Comme on dit chez moi, « si tu as un problème avec le beurre, utilise la crème » !

Même, pas surprise que la CMP, débutée ce 3 juin à l’heure du café, arrive à 12 h12 (cela ne s’invente pas) à PAB_550ce qu’officiellement (source LCP) : « Députés et sénateurs n’ont pu trouver un accord sur l’ensemble du projet de loi Macron sur la croissance et l’activité. Mais plusieurs points font consensus. Ils seront repris par les députés ». Inutile de vous préciser que les « consensus » ne concernent nullement les professions réglementées ! Alors j’ai le dos large, je peux être bas de plafond, mais quand même, j’ai comme la sensation d’être au boucanier… enfumée !

Bien, le temps octroyé à la râlerie est passé, ça soulage, ça rebouste aussi un peu. Maintenant on fait quoi ? Et bien on se bouge, encore et toujours, on va de l’avant ! Pfff me direz-vous ! Les combattants sont las. Allons donc, baisser les armes, que diable, sommes-nous donc des lâches ou pire des inconséquents, l’ennemi n’attends que cela… déjà il se repaît de nos pseudo-dissensions.

Alors je n’ai qu’un mot. Ou plutôt deux : « RESTER GROUPIR ! « . Un combat en ordre dispersé nous mènera à Sainte-Hélène ! On participe, pour ceux qui le veulent aux Etats Généraux de l’ASPN, on agit, chacun à notre niveau, conseil du coin, bonne parole dans les médias… mais on reste GROUPIR. Parce que sinon, c’est pas empapaouté que l’on va être !

A bon entendeur…

AGAPAnne-Gaël Parry-Avril