Les notaires de la Drôme, de l’Isère et des Hautes-Alpes n’ont pas froid aux yeux ! Ils ont lancé début juin, sous la houlette de leur Conseil régional, une campagne de communication très “hot” intitulée “Passez à l’acte ! “. L’objectif ? Inciter les moins de 35 ans à choisir l’acte authentique, qu’il s’agisse d’union libre, pacs ou mariage. 4Cette campagne est le résultat d’une longue réflexion menée au sein de notre comité de pilotage de la communication, explique Mathieu Fontaine, notaire à Saint-Paul-Trois-Châteaux (26), délégué à la communication. Nous voulions dépoussiérer l’image du notaire et toucher les jeunes car, bien souvent, ils ne nous connaissent pas. Il fallait communiquer “autrement”, leur parler de choses qui les concernent directement et le faire via les réseaux sociaux car ils y sont très actifs”. Déclinée en 8 visuels, tous plus torrides les uns que les autres, la campagne a été réalisée en étroite collaboration avec une toute jeune agence de communication basée sur Valence (2C Com). Le ton est volontairement décalé, humoristique parfois, mais comme le souligne Me Fontaine, “il y est à chaque fois question d’amour“. Mariage pour tous 1oblige, la campagne cible aussi bien les hétéros que la population homosexuelle, histoire de montrer que le notaire est en lien direct avec la société. L’accueil a été positif, notamment au sein de la profession (même si quelques confrères, issus d’autres départements, ont joué aux vierges effarouchées !). Quant au grand public, essentiellement touché via facebook et twitter, il a accroché (seulement une trentaine de remarques négatives sur plus de 600 000 vues) et les visuels ont été largement relayés. 2Un succès qui a conduit les 300 notaires du Conseil régional de la Drôme, de l’Isère et des Hautes-Alpes à communiquer dans quelques supports locaux (dont le Dauphiné libéré et le supplément de Elle) et qui pourrait les inciter, devant le nombre croissant de demandes, à éditer des affiches et à étendre leur campagne de communication à d’autres Cours d’appel intéressées (Aix, Versailles…) ! Enfin, le Conseil régional travaille actuellement sur ses prochaines campagnes de communication. Elles seront diffusées à la fois sur les réseaux sociaux et dans la presse et auront comme signature le même ton décalé. Il faudra attendre la rentrée pour en savoir plus. Un indice : il y sera question d’achat immobilier… Puis en fin d’année, ce sera au tour des donations d’être à l’affiche. On en reparle !

Valérie Ayala