Un séisme inattendu change le ciel de la gouvernance de la CRPCEN.

 

Majoritairement représentée, depuis son origine, par F.O. pour nos salariés, un collectif des autres syndicats (CDC, CFTC, CDT etc.), unis pour la circonstance, a pris la barre aux dernières élections. Leur programme (c’est en cela que nous sommes intéressés) est de détricoter le nouvel équilibre budgétaire, difficilement négocié et finalement atteint. Le “bateau” entre dans de nouvelles turbulences ! Nos collaborateurs sont fort attachés, à juste titre, à leur caisse de retraite et maladie. Souhaitons aux nouveaux chefs de tenir la vague sans sombrer.