Poisson d’avril ! Amis lecteurs, ne cherchez pas sur le congrès de Nantes de démonstrations en avant-première des ordinateurs spécialement conçus pour le notariat (avec fonctions simplifiées et à un prix défiant toute concurrence) et sous traités en Chine par la Société Mélusine, filiale de l’ADSN (N2000 n°465, page 39). Car ces “ordinateurs” n’existent pas ! C’était tout simplement le poisson d’avril de notre rédaction !

 

Université du Notariat d’Ile de France C’est en présence de Christian Jacob, ministre des PME, du commerce, de l’artisanat, des professions libérales et de la consommation, que s’est ouvert le 21 mars dernier, l’édition 2005 de l’Université Régionale du Notariat. Un beau succès que ce rendez-vous puisqu’ils étaient plus de 4000, issus des 8 départements de la région parisienne à y participer, ce qui témoigne, comme le soulignait le Président Christian Pisani, de la bonne vitalité du notariat francilien et de sa volonté de se former en permanence. Au programme de cette journée de formation et de mise à niveau des connaissances : la déontologie, la copropriété (loi SRU et décret d’application), le divorce (loi du 26 mai 2004) et l’actualité juridique (fiscalité des successions, droits du conjoint survivant, assurance-vie, plus-values immobilières, loi de finances 2005…)

 

Diner oenologique pour la CNAP La Conférence des notaires assistants de Paris a organisé le 6 avril dernier, au siège de l’Unesco, son 3e dîner oenologique. C’est M. Philippe Faure-Brac, meilleur sommelier du Monde 1992 d’oenologie, qui animait la soirée. L’occasion de découvrir de nouveaux cépages, mais aussi d’échanger entre notaires et notaires assistants. Sur l’agenda de la CNAP, le désormais traditionnel karting de la CNAP le 18 juin, mais aussi, dès le mois prochain, deux conférences. La première conférence portera sur les modificatifs du règlement de copropriété, elle se déroulera le 9 mai à la Chambre des notaires de Paris (18H30) et sera animée par Jean-François Serrain, géomètre expert. La seconde conférence aura pour thème “l’approche patrimoniale globale”. Elle aura lieu le 19 mai dans les locaux de l’AGF (87, rue de Richelieu, Paris 2e).

 

Pour un OUI ou pour un NON Quelques amis lecteurs se sont émus de certains propos figurant dans notre précédent numéro qui pourraient laisser croire que la rédaction de Notariat 2000 a épousé les thèses prônées par les partisans du “non” au prochain référendum. D’où cette petite mise au point : au sein de notre équipe de rédacteurs, on trouve ceux qui penchent fermement pour le “oui”, et ceux pour qui le “non” revêt quelques attraits. Nous n’avons pas fait de sondage sur le sujet, mais fidèles à notre conviction que Notariat 2000 doit être un espace de liberté, nous laissons s’exprimer les tenants de chaque thèse !

 

L’UGNF-SNN change de nom Le syndicat des notaires change de nom. Depuis le 19 mars dernier, date de son dernier Conseil national, il faut désormais dire : “Notaires de France-Syndicat national des notaires”. Le même jour, Jean-Yves Cannesson, notaire dans la Somme, a été réélu président du Syndicat. Le nouveau bureau pour 2005 est par ailleurs composé de Jean-Pierre Ferrandes (1er vice-président) ; Nathalie Andrier, Michel Golain et Hubert Louvel (vice-présidents) ; Jean-François Mamias (secrétaire général) ; René Rouet (secrétaire général adjoint) ; Philippe Klein (trésorier général) ; Dominique Morin (trésorier général adjoint).

 

Jogging des notaires Le Jogging des notaires, c’est fini. Une nouvelle qui provoque quelques grincements de dents dans les rangs du Mouvement Jeune Notariat qui digérait déjà mal de “perdre” la présidence de Maillot. Pour le CSN, la suppression du jogging est surtout d’ordre économique. “Le déficit du jogging, explique-t-on, est devenu tout à fait excessif au regard du nombre de participants, de l’implication des notaires et des Chambres départementales concernées dans cette manifestation et des retombées d’image réelles de cette manifestation”. Notariat 2000 à une pensée particulière pour son fondateur Daniel Gilles et pour tous ceux qui lui ont succédé.

 

Répertoire des études qui négocient Souvent, un notaire recherche un confrère hors de sa région afin de lui confier la vente d’un bien figurant dans une succession. Mais comment tomber sur un confrère pratiquant la négociation de façon sérieuse et professionnelle ? Pour les aider dans cette recherche, ils peuvent consulter le site services-négo.com qui recense tous les notaires utilisant les différents supports édités par Notariat Services en vue de dynamiser la négociation immobilière notariale.