Alors que, frustré de ne pouvoir me faire épauler par nos amis de la CDC pour un de mes projets, je cherchais à renouveler la thématique “Le Père Noël a ses rennes, le Père Motel a son ÉLAN”, une faute de frappe m’a ouvert les yeux ! Voulant écrire “original”, je ratai un “i”… Tabernacle d’hostie de Câlice, “l’Orignal”, ça ne serait pas l’autre nom que nos Cousins donnent à l’Élan ?! D’un bel élan (pas l’animal, le mouvement), j’ai bondi sur mon clavier, pour tout savoir sur “alces-alces”, ce sympathique mammifère…

Et si, en 2013, nous mangions de l’élan ? Eh bien oui, pourquoi pas après tout ! Il ne sert à rien cet animal, même pas fichu de tirer le traîneau du Père Noël. En revanche, il convient parfaitement au régime alimentaire anti-cholestérol. La viande d’ÉLAN est très riche en protéines, et très maigre. Un peu comme la partie des subventions utilisable pour de vrais projets innovants depuis que tout est mis en œuvre pour gonfler le PNeuF et nous faire voir la vie en kaléidoscope à travers un Prisme.

L’excès d’élan nuit-il à la santé ?
On dit qu’aucune étude n’a évalué spécifiquement les effets de la consommation d’ÉLAN sur la santé…Voilà qui est fâcheux ! Doit-on en conclure qu’à trop utiliser ÉLAN, on risquerait de finir à La Santé ? On nous précise également que la viande d’ÉLAN est une viande rouge. Ne me demandez pas si c’est le rouge de la honte de ne pouvoir nous aider ou celui de la fureur du créatif, frustré de voir qu’on va gaspiller beaucoup pour des projets peu innovants… C’est rouge, un point c’est tout ! Et tous les nutritionnistes vous diront qu’il ne faut pas abuser de viande rouge, car elle est suspectée de favoriser le cancer. La viande d’Élan est toutefois riche en fer, zinc et sélénium. Même en mangeant de grosses quantités de blé, d’avoine, d’oseille, de fourrage, de beurre, de blanquette, de lard, de radis, de trèfle et de sauce, vous n’obtiendrez jamais le même apport.

JPG - 24 ko

Où trouver de la viande d’Elan ?

Mais, me direz-vous, comment faire pour trouver de la viande d’Élan ?! Si vous n’êtes pas seulement connecté via R.E.AL et si vous avez une dent contre l’Élan, vous pourrez l’utiliser à votre choix :
- Sur un saucisson d’Élan (http://www.epicerie-scandinave.com)
- Sur un jambon d’Élan (http://www.hagengrote.fr)
- Sur une diversité de plats cuisinés pour peu que l’Anglais ne vous rebute pas (http://miva.fossilfarmsostrich.com/mm5/merchant.mvc ?Screen=CTGY&Store_Code=ff&Category_Code=elk ) Et si, vraiment, vous nourrissez une rancune particulière à l’égard de l’ÉLAN, rien ne vous empêche d’acheter des friandises pour votre chien (http://www.zooplus.fr/shop/ chiens/friandises_chien/friandises_chien_gibier).

Avant de rencontrer votre responsable local…

Un symbole ne pouvant être efficace s’il reste discret, je vous invite, avant de rencontrer votre responsable local de la CDC, à déguster de délicieuses – et persuasives – boulettes de viande d’orignal au miel et… à l’ail (http://qc.allrecipes.ca/recette/9794/ boulettes-de-viande-d-orignal-au-miel-et—l-ail.aspx ). Vous pourrez ensuite exprimer des paroles bien senties, au propre comme au figuré ! Un conseil toutefois ! Ne lui offrez pas des “amandes chocolatées” du type de celles qu’un parent du Manitoba (Canada) a osé proposer à des élèves lors d’une sortie scolaire en mai dernier… Ça risquerait de ne pas lui plaire, car c’était des crottes d’Élan ! Gardez votre dignité ! C’est l’apanage de nos instances de nous faire avaler, depuis des années, n’importe quoi sous prétexte d’Élan et il ne serait pas honorable de, soudainement, inverser la situation !