M’apprêtant à prendre ma retraite, je décidai de vendre mon étude aux enchères sur le site “E-bou”.

J’ai fait un rêve.

 

Le prix minimum que je demandais correspondait environ à la moyenne de mes 5 derniers chiffres d’affaires et multipliait par 3 mes 5 derniers bénéfices. La première enchère fut portée par une jeune diplômée notaire qui devait financer son acquisition en totalité au moyen d’un emprunt. Cela ne m’emballait guère…

Heureusement, une deuxième enchère fut portée par un notaire assistant possédant 15 ans d’expérience. Miraculeusement et sans tricher, il pouvait financer 50 % du prix au moyen de ses fonds propres. Je me sentais déjà mieux.

Mais ma joie fut vraiment complète lorsqu’un notaire ayant cédé très cher ses parts de SCP me proposa une somme de 50 % supérieure à ma mise à prix. Il finançait en totalité sans recourir à un prêt.

J’allais accepter cette offre lorsque mon bonheur fut à son comble : une société, dénommée “Apalonio” et constituée d’un consortium de banques, d’assurances et de promoteurs immobiliers, porta l’enchère à plus du double de mon prix de départ ! Elle me proposait en outre un acompte de 50 %, immédiatement viré sur un compte ouvert à mon nom aux Iles Caïman. Je m’apprêtais à faire affaire…

Et, soudain, je me suis réveillé.