L’ancien notaire belge Hubert Michel (Tarcienne) s’est lancé il y a 15 ans dans le chant lyrique. Il vient de sortir un CD de ses compositions.

Il y a une vie après le notariat ! Hubert Michel l’a bien compris. Une fois à la retraite, le notaire belge s’est lancé dans le chant lyrique, rien que ça ! Une aventure qui dure depuis 15 ans et qu’il vit à 150 %.

« Dans ma famille, explique Hubert Michel sur son site (http://www.hubertmichel.be), il y a une filière artistique : un grand-père chef d’orchestre, une mère comédienne et professeur d’art dramatique, un frère cinéaste (qui, depuis longtemps, poursuit une carrière internationale), une fille philologue (notamment) passionnée de littérature, une fille peintre et musicienne… Il y a presque 15 ans, j’ai franchi le cap et la porte d’un professeur de chant, Geneviève Bricmont. Après quelques mois de technique vocale et de “variétés”, au détour d’un cours, devant une chanson plus puissante et des notes plus larges et plus tenues, je lui ai signalé que je pouvais “prendre mon autre voix”. Et, depuis ce jour, je me suis passionné pour le chant lyrique, savourant le bonheur des belles notes, la profondeur et la chaleur du legato qui convient si bien à ma tessiture de basse chantante. J’ai découvert des mines d’or : le bel canto, les romantiques allemands, l’opéra italien et russe, le chant baroque, les comédies musicales américaines, les chansons napolitaines et – passion dans la passion – les superbes mélodies russes où je me sens chez moi (allez savoir pourquoi !). Et, comme depuis longtemps, des mélodies trottaient dans ma tête et que, depuis toujours, j’aime la magie des mots et des émotions qu’ils recouvrent, j’ai trouvé un immense plaisir à marier les notes, les idées et les émotions ».

Hubert Michel vient de sortir un CD (12 euros + 3 euros de frais) intitulé « Rivages tendresse » comptant 14 titres de sa composition. À découvrir sur son site.