C’est avoir tort que d’avoir raison trop tôt

M. Yourcenar