De nombreuses rumeurs relatives à la future réglementation tarifaire résultant de la loi Macron évoquent une sévère baisse des rémunérations assortie de sanctions pénales. D’autres, non moins inquiétantes, relatent les efforts d’imagination mis en place par les plus grosses structures de notre vieille profession pour exploiter la main d’œuvre bon marché et francophone au Maroc, en Tunisie, ou même en Chine. Tout cela nous a incité à repenser notre programme culinaire jusqu’à présent très orienté “avocat” et “poulet”. En hommage au notariat de demain (qu’il nous faudra bien avaler et qui fera, semble-t-il, de nous des “tâcherons” frappés d’amendes au moindre écart), voici donc la recette marocaine du Pigeon aux amandes.  Elle est certes un peu chère, un peu difficile, mais ô combien symbolique ! Si vous la réussissez et si elle vous plait, l’avenir n’est peut-être pas si triste…

Almonds with leaves isolated on white background

Ingrédients

  • 5 Pigeons (priez pour nous !),
  • 1 petit bol d’amandes (attention pas vos PV de stationnement ! pochées et mondées (je n’ai pas dit mondialisées !),
  • 2 oignons (ne me dites pas que ce n’est pas les vôtres, vous êtes concernés),
  • un peu de safran (pas question de s’affranchir du safran),
  • 150g de beurre (profitez en tant que vous pouvez le faire)
  • 4 gousses d’ail (pour éloigner les frères Rap’tout),
  • un peu de gingembre,
  • un peu de poivre.

Préparation

  • Faites fondre le beurre dans un fait-tout et faites y suer les oignons (pour une fois que ce n’est pas vous qu’on fait suer, appréciez l’instant).
  • Salez et ajoutez l’ail préalablement haché, le gingembre et le poivre (1/4 de cuiller à café environ pour chaque) le safran et les amendes.
  • Ajoutez les pigeons, remuez de temps à autre et faites -cruellement- suer les oignons.
  • Ajoutez l’eau et laissez mijoter 30 minutes en surveillant et remuant légèrement.

Le petit “plus” qui fait tout !

Vous pourrez accompagner vos pigeons de riz, dont la cuisson aura été achevée dans la sauce du plat principal. Vous pourrez ensuite le dresser en pyramides en hommage à nos lointains devanciers, les scribes.

L’avis de la rédaction

baked quail

Synthèse du passé, du présent et de notre avenir probable, ce plat pourrait agrémenter la table du dernier repas avant parution du nouveau tarif. Toutefois, comme nous n’en connaitrons certainement pas la date à l’avance, mieux vaut le déguster maintenant, car après parution, vous pourriez être accusés de cannibalisme en dégustant ainsi vos frères pigeons aux amandes !