On ne prête qu’aux riches et on a bien raison : les autres remboursent difficilement.
Tristan Bernard