Le 8 février correspond au nouvel an chinois. Finie l’année de la chèvre, même s’il nous faut bien constater qu’il en reste encore quelques-unes (des chèvres) ! Place à l’année du singe qui durera jusqu’au 27 janvier 2017. Le singe, tiens justement, ça ne vous rappelle rien ? En 2013 (que le temps passe vite), nous évoquions les singes de la sagesse (bù jiàn, bù wén et bù yán), formulant l’hypothèse d’un 4e singe (bù yi). Mains sur les genoux, il ne faisait rien (cf. les archives de notariat2000). Mais pour les Chinois, c’est l’année du singe de feu ! Aie aie aie… Pauvre “bù yi” ! Espérons qu’il ne finira pas grillé ! Car, naturellement, les trois autres “ne verront pas”, “n’entendront pas”, “ne diront pas” qu’il y a le feu, histoire de ne pas compromettre l’unité (diraient certains)…

Singes de l'à Sagy