Dans cette période troublée, la vidéo a pris une ampleur nouvelle. Des talents se sont même révélés parmi les notaires (bravo au passage à l’auteur des films  « fallait pas nous chercher productions », N2000 serait honoré d’accueillir ses futures créations, il sait où nous joindre !). Mais voilà : lorsqu’on essaie de partager ces petites perles, on se heurte souvent à une tempête de neige sur youtube, vimeo, myspace ou tout autre support de « vidéocasting »… Comment y remédier ?images-3

Lorsqu’une vidéo vous plait, ayez le réflexe Keepvid (www.keepvid.com) ! Vous pourrez ainsi la sauvegarder pour usage ultérieur…

Toutefois, lorsque vous souhaiterez l’ouvrir, cette « archive » ne sera pas compatible avec votre matériel ! Si vous l’envoyez à quelqu’un ou la mettez en lien média sur un blog, il est probable que les relations difficiles entre différents systèmes conduiront l’un de vos correspondants à se plaindre qu’il ne peut pas ouvrir l’objet de sa curiosité. Deux solutions :

soit vous faites vous-même l’effort (au risque de devenir sa « hotline » officielle pour tout problème vidéo ultérieur) car c’est quelqu’un avec lequel vous souhaitez conserver de bonnes relations ;

soit vous l’envoyez télécharger « ANY VIDEO CONVERTER ». Pour windows à l’adresse : http://www.any-video-converter.com/products/for_video_free/ Et pour les « pomme-pomme boys and girls » à celle-ci : http://www.any-video-converter.com/products/mac_video_converter_freeware/

Il suffira alors de :

  • faire un glissé-déposé,
  • choisir le format de sortie choisi (le format d’entrée est détecté automatiquement) en fonction du matériel sur lequel le film doit être visionné,images
  • de cliquer « convertir »

… Et le miracle s’accomplira !

C’est simple, gratuit, efficace. Tout le contraire de l’informatique notariale ! 😉