Qui n’a pas entendu parler du “cloud computing”, autrement dit “l’informatique dans le nuage” ? Un phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur dans les entreprises, et que le grand public commence à connaître : services de stockage à distance, musique en streaming, librairies de logiciels (Word, Excel, etc.), mais aussi d’applications “métier” comme pour la négociation immobilière (ImmonotPro). Question-réponse pour mieux comprendre le “phénomène cloud”.

Qu’est-ce que le “cloud” ?

On utilise le “cloud computing” depuis longtemps. Lorsque l’on se branche sur son webmail (Hotmail, Gmail), on “fait du cloud”. En fait, le “cloud computing”, c’est la technologie qui permet d’accéder à des ressources informatiques qui sont là, quelque part, à travers la sphère internet. L’accès y est soit gratuit, soit sur abonnement, avec un niveau de service garanti. Notamment le cryptage des données qui garantit leur confidentialité. Vous allez acheter des capacités qui vous seront facturées un peu comme l’eau, le gaz ou l’électricité. Vous payez en fonction de votre consommation. Et comme pour le courant électrique, on peut consommer autant qu’on veut ! Virtuellement, ce potentiel de stockage est infini. Et même si on parle du “nuage”, les ressources informatiques, elles, sont bien sur Terre, conservées dans des “datacenters”, c’est-à-dire des endroits remplis de machines de stockage.

Quels sont ses avantages ?

– Pratique : il permet d’accéder à ses données depuis n’importe quel ordinateur connecté à Internet et les synchroniser sur plusieurs appareils.
– Economique : une très petite entreprise peut sauvegarder ses données sur un compte en ligne, “un cloud” sans aucun investissement capitalistique en matériel informatique (hardware). Il n’est plus besoin de serveur, de disques de stockage, de contrat de maintenance, de mises à jours de logiciels et de systèmes d’exploitations…
– Sécurisant : beaucoup d’entreprises font toujours l’erreur d’avoir leurs sauvegardes sur le même lieu que leur serveur. En cas de gros “pépin” (incendie, inondation, foudre, etc.), on peut continuer à travailler, il suffit de disposer d’un ordinateur avec une connexion internet.

Et ses inconvénients ?

Les données sont détenues par des “tiers” extérieurs à l’entreprise, et l’accès repose sur l’existence et le maintien d’une connexion internet ayant un débit suffisant pour travailler dans de bonnes conditions.

Les points essentiels
Les consommateurs d’informatique sont  de plus en plus demandeurs de “terminaux” disposant d’un niveau ergonomique toujours plus élaboré, capables d’interagir avec des systèmes de plus en plus intelligents.
Le cloud répond à      ces attentes en venant augmenter les capacités du poste de travail. Cependant, si l’informatique est aujourd’hui devenue totalement incontournable, elle soulève des interrogations en terme de sécurité et de maîtrise. Il est donc important, voire vital, de bien soupeser les besoins d’une étude pour choisir le système d’information approprié. N’oubliez pas les critères essentiels : maîtrise et facilité de l’accès à vos données en toutes circonstances, rapidité d’utilisation et bien sûr sécurité du système global.