Nouvelle version du site Immonot

 
 

 
 

Depuis début novembre, Notariat Services propose une nouvelle version du site immonot.com. S’il est vrai qu’un site doit s’adapter à l’évolution des besoins et des technologies, gare aux changements permanents qui déroutent les utilisateurs. Et on ne change pas un site qui gagne ! D’où le choix d’une opération de “relifting”, agrémenté de l’introduction de fonctionnalités nouvelles. Au plan de la présentation, un nouveau graphisme assorti d’une ergonomie repensée ont été mis au service d’une navigation simplifiée. Le contenu de présentation met aussi l’accent sur le rôle et les avantages de la négociation immobilière par le canal notarial. Par ailleurs, une place plus importante a été réservée à la rubrique 36H immo, pour créer une vraie salle des ventes interactives. La Tendance du marché immobilier qui connaît toujours autant de succès conserve une place de choix, d’autant qu’elle se trouve enrichie de l’indice immonot regroupant les prix immobiliers par départements et villes. Et une multitude de “petits plus” qu’il serait long de détailler, mais que vous aurez le plaisir de découvrir directement. Au final, toutes ces nouvelles améliorations traduisent la volonté stratégique de Notariat Services d’une présence toujours plus grande sur les terminaux mobiles : application iPhone et version mobile d’immonot sur tous les smartphones du marché (pour bientôt l’application Androïd).

 

Petites histoires de généalogistes

C’est le titre de l’ouvrage que Jean-Marie, Mathieu et Cécile Andriveau viennent de publier, ces jours-ci, aux éditions Le Cherche Midi. Ils y relatent des histoires courtes, insolites, souvent heureuses, arrivées dans le cadre de leur “métier d’enquêteur”. À lire et à offrir sans modération ! Petites Histoires de genéalogistes, éditions Le Cherche midi, 17 €.

 

Comm’ : Justin Conseil, le retour…

Vous vous souvenez de Justin Conseil ? C’est le notaire-rappeur choisi par le CSN pour faire la communication du notariat il y a 1 an. Depuis le 25 octobre, Justin Conseil a désormais sa chaine YouTube ( http://www.youtube. com/watch ?v=M1SXULDgNfQ). Il y délivre des conseils “musicaux” pour éviter galères et dérapages aux internautes en matière notamment d’immobilier et de pacs.

 

Les notaires angevins créent le buzz !

Super notaire… c’est le titre du clip, réalisé par “Réseau notaire” pour casser leur image et promouvoir la négociation immobilière notariale. Visible sur internet (http://www.reseau-notaires-immo.fr/), le clip a été réalisé avec l’aide d’une agence de com. et, depuis sa sortie, fait le buzz ! Bravo.

 

Centre sino-français

Le garde des Sceaux, Michel Mercier et Benoit Renaud ont participé, à la mi-octobre à Shanghai, à un colloque sur l’acte authentique électronique dans le cadre des 10 ans du centre sino-français de formation et d’échanges notariaux. Ils ont été accueillis par Michel Van Seggelen, notaire à Grenoble, Président du Centre et par Jean-Paul Decorps, Président de l’Union internationale du notariat.
 

Visite de l’exposition. De g. à d. : Valérie Rosso-Debord, Députée Meurthe et Moselle , Sébastien Huyghe, Député Nord , Michel Mercier, Garde des sceaux, Benoit Renaud, Président du CSN, Michiel Van Seggelen, Notaire, Président du Centre de formation Shanghai, Marylise HEBRARD, Directrice (France) du Centre de formation Shanghai

 

Annuaire européen des notaires

Cet annuaire permet aux citoyens de trouver un notaire dans toute l’Union européenne qui parle leur langue. L’annuaire sera intégré prochainement sur le portail e-justice des institutions européennes.

 

Télé@actes : lecteurs, votre avis ?

En abordant la “résistance passive à télé@ctes” (cf. “Les Pieds dans le Plat”, n°523 page 30), Notariat 2000 posait la question : “pourquoi cette attitude ?”. Nous avons “entendu” une réponse inattendue, presque iconoclaste, méritant attention : “quand on aura parfaitement maîtrisé ce système, nous serons mûrs pour être intégrés aux avocats, voire nationalisés, car nous aurons atteint le parfait degré d’automatisation de la vente (70 % de notre alimentaire)”. Notariat 2000 réfléchit à l’opportunité d’un sondage pour voir si cette opinion est majoritaire sous le panonceau. Dans l’affirmative, voilà qui expliquerait bien des blocages surprenants ! Amis lecteurs, qu’en pensez-vous ?