Darrois et la chambre des notaires de Paris

Jean-François Humbert a été auditionné le 2 octobre dernier par la Commission Darrois. L’occasion pour le Président de la Chambre des notaires de Paris de souligner que la fusion des professions notaires-avocats n’a aucun sens et ne correspond ni aux intérêts, ni aux souhaits des particuliers. Il a cependant formulé 3 propositions concrètes d’évolution du métier de notaire :
> Formation : mise en place d’un master commun et d’une formation professionnelle appliquée et coordonnée ;
> Interprofessionnalité : instauration d’une coopération des professionnels, y compris au sein de sociétés communes, qui soit transparente pour la clientèle. Les activités doivent demeurer séparées. Le rapport avec la clientèle doit rester de la responsabilité de chaque professionnel et les contrôles sur les déontologies relever de la compétence de chacune des professions. Les moyens matériels ou humains entourant les professionnels, les projets d’entreprise et les résultats feraient l’objet d’une mise en commun. Enfin, les passerelles entre les professions permettant à un avocat confirmé de devenir notaire et vice-versa doivent être réorganisées afin de faciliter les réorientations professionnelles en cours de carrière ;
> L’ouverture : l’accès à la profession de notaire doit faire l’objet d’une réforme profonde. La carrière de notaire doit être plus progressive et accorder plus rapidement un statut de professionnel aux jeunes diplômés.

 

Coatching, suite…

Dans sa chronique parue dans notre numéro 495 (page 30), Marianne se fait « coatcher » par Nicolas Nicolaïdes. Nous avons omis de dire que Martine Bartaburu co-animait ce stage et qu’elle a également enseigné au CFPNP de Paris, le contrôle des connaissances techniques.

 

Althémis, un nouveau réseau ?

Althémis (en référence à Thémis, la déesse de la justice, de la loi et de l’équité), c’est le nom du nouveau réseau notarial créé, en septembre dernier, par des anciens du Groupe Monassier Patrimoine et Entreprise. Althémis (www.althemis.fr) est présidé par Pascal Julien Saint-Amand. Bertrand Savouré et Paul-André Soreau en sont les vice-présidents. Les trois offices fondateurs, localisés à Paris et dans les Yvelines (Andresy et Le Vésinet) se tournent résolument vers le conseil ; cette démarche s’applique non seulement aux champs d’activités traditionnels, mais aussi à leurs domaines de prédilection que sont le patrimoine, l’entreprise et l’international. À suivre…

 

Cuvée notariale

Les fêtes approchent ! pensez dès à présent à commander votre champagne “La cuvée notariale” en vous adressant à Notariat 2000 19231 POMPADOUR CEDEX Tél. :  05.55.73.80.00 – Fax : 05.55.73.30.64 Email : info@notariat2000.com

 

Amicale des sportifs du notariat

Les sportifs du notariat auront bientôt leur site ! Il s’agit de l’AdSN, traduisez « L’Amicale des Sportifs du Notariat ». Si vous organisez une manifestation sportive notariale, faites-la dès à présent connaître à la rédaction de Notariat 2000 qui la relaiera sur le site de l’AdSN !

 

« Je tiens à la profession de notaire » Lors du colloque, le 6 octobre dernier, sur la circulation des actes authentiques européens dans l’espace judicaire européen, Rachida Dati a réitéré son soutien à la profession de notaires. « À une époque où le maillage territorial est extrêmement important, je tiens à cette profession et à sa spécificité. Les notaires font beaucoup pour protéger les plus modestes et les plus vulnérables ». Dont acte.

 

« Je tiens à la profession de notaire »

Lors du colloque, le 6 octobre dernier, sur la circulation des actes authentiques européens dans l’espace judicaire européen, Rachida Dati a réitéré son soutien à la profession de notaires. « À une époque où le maillage territorial est extrêmement important, je tiens à cette profession et à sa spécificité. Les notaires font beaucoup pour protéger les plus modestes et les plus vulnérables ». Dont acte.

 

PUB « Tous les prix de l’immobilier, tous les chiffres des notaires de France ». C’est ce que titrait récemment un numéro de l’Express qui mettait également en avant notre Marianne. Voilà qui mérite un coup de chapeau. En général, ce sont plutôt les données de la Fnaim qui sont présentées. Une fois n’est pas coutume…