Lucien Blanc nous a quittés
Nous avons appris tardivement le décès de Lucien Blanc, survenu le 30 juillet dernier. Lucien Blanc fut parmi les premiers, réunis autour de Louis Reillier, à Pompadour, à mettre à jour des pistes de travail vers une amélioration du rôle social et économique du notaire. A Arcachon, en 1969, il traita de “l’étude, groupe humain”, devant quelques pionniers. A Palma, il fut en 1970 le tout premier président du premier vrai congrès du Mouvement Jeune Notariat. Il y a cumulé, de surcroît, le rôle de rapporteur général et traité d’un thème fort explicite (mais toujours d’actualité) : “comment le notariat doit-il évoluer pour répondre aux besoins actuels et futurs du public et s’adapter aux normes économiques et sociales du monde moderne ?”. Son discours de clôture avait frappé les esprits, résumant l’essentiel de son action, toute entière ouverte à “l’autre”, au service prioritaire (cf. revue MJN 2014-1, page 30). Il traita aussi du thème de l'”étude schématique des problèmes de structure de notaires à partir de la crise du notariat rural”. Le parcours de Lucien Blanc est aussi riche de diversité qu’atypique. Directement, il est passé de militant engagé Jeune Notariat au CSN où il a dirigé l’un des services en qualité d’administrateur. Là encore, inlassablement, il servit ses confrères avec une disponibilité et une gentillesse jamais démentie. Toute l’équipe Notariat 2000 présente ses sincères condoléances à sa famille.

Un Belge à la tête du notariat européen

Andre-Michielsens
Me André Michielsens, notaire belge, est désormais président du Conseil des Notariats de l’Union Européenne (CNUE) pour l’année 2014. Il succède ainsi à Me Frank Molitor du notariat luxembourgeois. Me Jean Tarrade est vice-président entrant du CNUE. D’importantes échéances attendent le notariat européen en 2014, année des élections européennes. Dans cette perspective, les notaires d’Europe ambitionnent de proposer aux citoyens européens et aux institutions européennes un plan 2020 visant un meilleur avenir en collaboration avec le notariat. Parmi les dossiers qui occuperont le notariat européen dans les prochains mois : le développement de la plateforme EUFides sera au centre des attentions, de même que les projets de règlement sur les régimes matrimoniaux et sur les effets patrimoniaux des partenariats enregistrés. Le droit des sociétés, domaine en évolution constante au niveau européen, ainsi que la lutte contre le blanchiment d’argent bénéficieront également d’une attention particulière.

Un bon début d’année 2014 ?
Le magazine Marianne a titré pour son premier numéro de l’année “Peut-on encore leur faire confiance ?”. Il s’ensuit une liste de professions ou fonctions… dans laquelle les notaires ne figurent pas ! Faut-il s’en réjouir (les journalistes de Marianne auraient-ils enfin compris qu’on peut faire confiance aux notaires ?) ou, au contraire, en conclure que cette fois nous n’existons vraiment plus ?!

Partenariat
Unicef France et le CSN ont signé un accord et entendent ainsi unir leurs efforts pour une prise de conscience dans les pays émergents de la nécessité d’un état civil des enfants, indispensable à la reconnaissance publique d’une identité personnelle.

Départ à la retraite pour Me Monassier ?
Ça y est, Bernard Monassier met fin à son activité de notaire. Une page se tourne. Fondateur du Groupe Monassier France, spécialiste en ingénierie patrimoniale, administrateur dans différentes sociétés (dont la Fondation Dassault et Le Figaro), l’homme a marqué la profession de son empreinte. Bernard Monassier profitera-t-il de sa retraite bien méritée pour s’investir (encore plus) dans d’autres cénacles ? A Notariat 2000, on prend le pari ! A suivre.

Décès du “notaire basketteur”

Desfoux-LNB
Le notaire basketteur Jean-Luc Desfoux est décédé le 19 janvier dernier. Notaire à Caen depuis 1988, il avait également présidé la Ligue nationale de basket-ball. Nous l’avions interviewé, en 2011, sur sa passion du basket… et du notariat (cf Notariat 2000 n°518). Jean-Luc Desfoux avait également exercé de nombreuses responsabilités au sein des instances de sa profession. Il a notamment été président de la Chambre des notaires du Calvados de 1999 à 2001, après avoir siégé au Conseil Régional des notaires de 1993 à 1997. Notariat 2000 présente ses sincères condoléances à son épouse et ses deux enfants.

A propos de Notariat 2000…
N’en déplaise à certains, Jean Tarrade lit Notariat 2000. Interviewé fin janvier au CSN (cf. page 10 à 12), le Président du CSN a estimé que “Notariat 2000 a sa place dans le notariat”, à condition de continuer “à regarder vers le haut dans l’intérêt du notariat”.