Cannes, haut lieu des festivals : celui du notariat a reçu la venue surprise du Premier ministre, heureux de se replonger dans un environnement familial, sinon familier, et porteur de propos rassurants, sinon enjôleurs…

 

Moment fort de communication où la profession, parée de ses plus beaux atours, tente de (se)rassurer sur un avenir qui pourtant interroge. Car la “bagarre” avec les avocats est loin d’être terminée. Et, justement, pour ce qui est de la communication et de la publicité personnelle, ces nouveaux compétiteurs (challengers ?) sont en pointe. Dans le notariat, le sujet fait toujours débat, comme vous le découvrirez dans les pages suivantes.

Mais l’actualité, c’est aussi pour nous l’occasion de savourer un moment rare : nos deux rédacteurs en chef ont été élus présidents de leur chambre respective (Laurent-Noël Dominjon dans l’Ain et Didier Mathy en Haute-Saône). Cette reconnaissance par leurs pairs traduit quelque part une reconnaissance pour Notariat 2000 : les idées que nous propageons ne sont pas aussi hérétiques que certains voudraient le faire croire.

Alors, en toute simplicité, permettez-moi de profiter de l’occasion pour féliciter et remercier nos deux “rédac-chefs”, qui, de façon totalement bénévole, donnent déjà beaucoup de leur temps pour défendre l’idée qu’ils se font de leur profession. Et ces nouvelles responsabilités, forcément chronophages, vont les obliger à en faire encore plus. Mais, à Notariat 2000, on fait face, c’est une vieille et bonne habitude  !