Vous connaissiez Harry Potter, voici Harry Notter ! Orphelin, Harry est élevé par son oncle et sa tante Barrister dont il se sent différent et qui ne l’aiment guère. Magicien du droit, il vient de rejoindre l’Ecole de Notlard, dirigée par le grand Jacques-Paul Perret. Dès le premier jour, il fait la connaissance de Hermi-Mam qui lui parle de “ceux dont on ne doit pas prononcer le nom” : les “sollicitores”…

 

Le Notlard Express venait tout juste d’atterrir dans un gigantesque crissement de pneus. Une longue colonne de fumée blanche cachait le somptueux château abritant l’école de Notlard. Harry et sa nouvelle amie Hermi-Mam s’extirpèrent de leur compartiment. Ils se dirigèrent immédiatement vers la grande salle à manger de l’école où allait se dérouler le 106ème Congrès des Notlards, marquant la rentrée des classes. Hermi-Mam expliqua à Harry que les nouveaux élèves allaient être répartis en trois groupes : les “Pompad’or”, les “Venellards” et les “Permanenteurs”. Elle-même faisait partie du groupe des “Pompad’or”, le meilleur bien entendu ! Elle expliqua qu’il fallait à tout prix éviter le groupe des “Venellards”. Considérés comme agressifs, ils échouaient souvent à leur examen final et rejoignaient alors, par dépit, “ceux dont on ne doit pas prononcer le nom”.

 

Une étrange rencontre

La salle à manger ressemblait à une cathédrale gothique. Partout, autour des élèves, volaient des chouettes, des poissons volants, des cracatoes et autres animaux à plumes et à poils. Harry s’arrêta devant une statue qui semblait le regarder intensément. Il en fut tellement surpris qu’il lui adressa la parole :
- Euh… bonjour, vous me voyez ?
- Mais bien sûr, jeune impertinent ! Ne sais-tu pas qui je suis ? Je suis l’empereur Claude ! Tu apprendras à me connaître et à me respecter ! La statue avait une voix d’outre-tombe. Harry s’échappa et retrouva rapidement Hermi-Mam qui était en train de discuter avec un groupe d’élèves. Ils étaient tous habillés de vert, la couleur des “Pompad’or”.

Soudain Jacques-Paul Perret, directeur de l’école et Michel Grimaldore, professeur principal de Notlard, firent leur entrée. Tous les élèves vinrent s’asseoir autour des gigantesques tables dressées par les elfes de service, écoutant, dans un silence religieux, le mot de bienvenue du directeur. L’heure de la répartition dans les trois groupes de l’école approchait. Harry espérait en silence être affecté au groupe des “Pompad’or”. Ses parents en faisaient partie et c’était le groupe d’Hermi-Mam…

 

Venellard, Pompad’or ou Permanenteur ?

La lumière s’éteignit et, seule, une luciole rose se mit à voler. Elle tournait autour des élèves attablés en prononçant d’une voix de crécelle : “Toi Venellard, toi Pompad’or, toi Venellard, toi Permanenteur…”. La luciole approcha d’Harry qui commença à s’inquiéter. Les élèves de “Venellard” n’avaient pas l’air commode. Lorsqu’elle fût sur sa tête, la luciole hésita : “Voyons, où vais-je l’affecter celui-là ? Il serait bien à Venellard, il relèverait un peu le niveau, mais je vais le diriger vers Pompad’or. Oui, d’accord pour Pompad’or !”. Harry faillit se lever pour embrasser la luciole, mais cette dernière était déjà repartie vers un autre élève. Hermi-Mam, assise à côté de lui, le félicita en l’embrassant sur la joue. Harry se détourna rapidement pour ne pas montrer ses joues qui rosissaient : jamais une fille ne l’avait encore embrassé. Il se sentait déjà prêt à combattre tous “ceux dont on ne prononce pas le nom”, tous les “sollicitors”. La cérémonie venait de prendre fin et tous les élèves allèrent rejoindre leurs dortoirs. Le lendemain, les premiers cours de lutte contre les forces du contentieux devaient commencer…

 

To be continuted.