Un de nos lecteurs, qui souhaite garder l’anonymat, nous envoie cet essai dans l’esprit de… M.L.K. Ce dernier a trouvé ce “rêve” tellement réussi que c’est bien volontiers qu’il lui a cédé sa rubrique le temps d’un numéro.

 

Il y a une dizaine d’années, épuisé par l’évolution des règles fiscales, sociales, juridiques de plus en plus complexes à mettre en oeuvre, j’ai souscrit des contrats de partenariat avec divers prestataires afin de me seconder dans ma vie professionnelle.

> la Sté JECOMPTEPOURVOUS est chargée de mes opérations comptables ainsi que le calcul de la paie de mes clercs et employés.

> la Sté JERECHERCHEPOURVOUS est chargée de recueillir toutes les pièces préparatoires à la rédaction de mes actes.

> la Sté JEREDIGEPOURVOUS est chargée de rédiger tous mes actes.

> la Sté JEFORMALISEPOURVOUS est chargée de la bonne exécution de l’ensemble des formalités de mes actes.

> la Sté JERANGEPOURVOUS est chargée de classer et d’archiver l’ensemble de mes actes et dossiers.

 

Sur les cinq dernières années, j’ai fortement réduit mon effectif, j’ai réalisé le meilleur taux de rentabilité depuis la création de mon entreprise. Mes fournisseurs prestataires se sont installés dans divers pays étrangers (hors zone Europe ) ce qui m’a permis d’obtenir également des réductions significatives sur le coût de fonctionnement.

Adepte du rocking-chair, j’ai dernièrement souscrit un contrat avec la Sté JERECOISPOURVOUS qui allège mon temps de travail et me permet d’augmenter mon ratio “marge / temps travaillé”.

Le rêve ! Le rêve ! Le rêve !

Aujourd’hui, le temps n’est plus à la rigolade. En effet, j’apprends que la Sté JEDIRIGETOUT, managée par d’anciens collaborateurs, mis au ban par la profession, vient d’absorber mes partenaires dans le cadre d’une politique soutenue par la C.E.E. pour le rapatriement des “sociétés de service délocalisées”. Avec des fonds européens, destinés à la reconquête du marché, cette société a installé au pied de mon immeuble un “Guichet Automatique Toutes Transactions”. A l’aide de cet automate, le consommateur muni de sa nouvelle carte d’identité, de sa carte de santé, de sa carte de crédit et de sa carte de propriété effectue les transferts de ses biens, paie ses droits, notifie toutes ses transactions auprès de nos diverses administrations.

En bref, tout est maintenant organisé pour me remplacer… Soudain, j’aperçois dans mon salon, un fantôme joufflu et souriant se balancer dans mon rocking-chair. Sur son tee shirt blanc est imprimée en rouge la mention “Immobilisations incorporelles” et, comme une bulle de savon, il enfle, il enfle encore, se déforme, puis éclate dans un grand fracas. Sonné, groggy, blême, je réalise que je viens de perdre mon Etude, mon travail, et plus encore… Dring, dring… Je sursaute : mon réveil indique six heures du mat’.
 

Ouf ! Ce n’était qu’un rêve. Vite, vite, au travail ! Et chut ! C’est une belle journée qui commence !…