J’ai fait un rêve.

Nous étions le 23 avril 2011 (1). Un quarteron de présidents de chambres rurales avait pris d’assaut l’immeuble de la Tour Maubourg et séquestré son plus éminent occupant dans son bureau.

 

Après avoir évacué le personnel et barricadé toutes les issues, les auteurs de ce putsch s’emparèrent des moyens de communication de la profession. Tout d’abord, il fallut faire enfin fonctionner REAL, ce qui, pour quelqu’un possédant des notions de base en informatique fut rapidement opéré. Un message fut alors adressé à l’ensemble de la profession pour expliquer les raisons de ce coup d’état notarial. Il faisait état du désaccord profond des notaires « de base » avec la politique menée par le CSN.

Le message indiquait que la pire des informations est l’information supposée. Il se terminait par un « Vive le notariat libre, vive le notariat français ! ». Les putschistes réussirent ensuite à communiquer directement avec le président de la République par intérim (le président Sarkozy ayant été, lui aussi, renversé par un coup d’état le 28 janvier 2011).

Ils obtinrent le retrait, immédiat et sans condition, de la loi de modernisation des professions juridiques. L’ancien député Étienne Blanc fut chargé des modalités de son abrogation.

Ce quarteron s’attaqua ensuite au budget du CSN et de ses « annexes ». La tâche fut longue…

Le budget fut largement revu à la baisse. Présenté à l’approbation de tous les « contribuables » via le réseau REAL, il fut adopté par vote électronique à 97 %. Ce gouvernement notarial provisoire décida enfin de procéder à des élections totalement libres au suffrage universel pour désigner le nouveau président du CSN. Celui-ci avait également pour mission première de refondre complètement le statut et l’organisation du notariat français. Seule une petite dizaine de candidats, dont le chef de ce quarteron, s’était présentée. Après avoir peaufiné mon programme, je m’apprêtais à faire moi-même acte de candidature…

Et je me suis réveillé.

 

1 – 50 ans exactement après le putsch d’Alger…