“Quand vous portez un jugement sur quelqu’un, vous posez le numérateur
d’une fraction dont seul le bon Dieu connait le dénominateur”.