Difficile exercice que celui du plaidoyer pro domo… Et pourtant nous allons prendre le risque de plaider pour le compte de Notariat Services ! Car il y a des cas où l’on est obligé de compter d’abord sur soi pour se défendre.

 
Depuis plus de quatre décennies, les réalisations notariales de Pompadour suscitent des jalousies. Cela se comprend lorsque les “jaloux” sont ceux qui auraient eu vocation à en faire autant, mais qui n’y sont pas parvenus. Comme cela fait mal aux egos, la tentation est forte de se venger en cherchant à nuire.

 

Fausses accusations

Les ennemis naturels de Notariat Services ont ainsi trouvé astucieux de proférer à l’encontre de l’entreprise, l’accusation de “parasitisme”. Pour eux, les sociétés commerciales de Pompadour ne font que se repaître de la laine tondue sur le dos de leurs clients notaires. Ce reproche ne concernant apparemment pas les notaires vis-à-vis de leurs propres clients ! Eh oui, bien qu’ayant longtemps recherché la pierre philosophale et la martingale magique, et tenté par tout moyen de vivre d’amour et d’eau fraîche, il nous a fallu nous rendre à l’évidence : les collaborateurs et fournisseurs de Notariat Services ne se suffisent pas de ces deux sympathiques ingrédients, et nous facturons nos clients… Ah si Notariat Services pouvait bénéficier du même statut que ces sociétés (pourtant elles aussi commerciales !) qui travaillent dans le giron de la profession et dont les résultats opérationnels semblent inversement proportionnels à l’ampleur de leurs pertes financières ! Quelle chance et quel confort de continuer inexorablement à bénéficier de la mansuétude des contempteurs des seules réalisations du notariat “officiel”… Que les outils développés par Notariat Services (magazines et site immonot.com) contribuent quotidiennement à la réalisation de nombreuses ventes par les offices négociateurs, cela ne semble guère être un motif d’intérêt.

 

Réparation par voie judiciaire

A l’instigation de quelques responsables professionnels, qui prennent plaisir à jouer les apprentis sorciers, diverses actions ont été engagées pour évincer Notariat Services des marchés où son professionnalisme était pourtant reconnu. Il en a résulté un préjudice suffisamment important pour que soit prise la décision d’en demander réparation par la voie judiciaire. Une satisfaction tout de même : de nombreux offices qui avaient dans un premier temps obéi aux instructions en résiliant leur relations contractuelles avec Notariat Services sont en train de faire marche arrière, après avoir mesuré les dégâts occasionnés par l’abandon de supports efficaces au profit d’autres qui le sont beaucoup moins.

 

Record de mauvaise foi

Juste une anecdote pour finir ce plaidoyer  : dernièrement, dans une des régions où Notariat Services a dû subir une attaque en règle, une discussion houleuse a opposé les défenseurs de Notariat Services au représentant du notariat officiel, qui prônait d’utiliser le portail plutôt qu’immonot. Pour ce dernier, immonot a un vice rédhibitoire : il est l’émanation d’une société commerciale ! Et argument suprême développé par ce digne “responsable” : “avec le portail, vous bénéficiez de l’accès à Se Loger” !

Quelle chance d’apprendre que la société Se Loger, dont on rappelle qu’elle a bâti son succès et sa fortune sur le commerce avec les agents immobiliers, a, elle, un statut commercial “convenable” ! Le record du monde de la mauvaise foi est menacé !