Vincent Le Coq, ça vous dit quelque chose ? Cet infatigable adversaire nous préfère les avocats au motif essentiel de son incapacité à faire partie des nôtres (voilà qui est fâcheux !). Avec ses amis, il voudrait nous “bouffer”… Eh bien nous, nous pouvons déjà le faire, comme en témoigne cette petite recette à base de volaille et de guacamole. A vos fourneaux !

 

Afin que vous puissiez, dans les prochaines semaines, évoquer en famille Monsieur Le Coq ainsi que la profession dont il défend les intérêts, voici une recette bien utile que j’ai surnommée “perspective d’avenir”. Il s’agit de volaille (un coq fera parfaitement l’affaire) au guacamole et aux tomates. Pour rappel, le guacamole est composé essentiellement de purée d’avocats. Quant aux tomates, on les prendra bien mûres, exactement comme si nous devions les lancer à la tête de ceux qui veulent, pour de mauvaises raisons, la fin d’une profession que les révolutionnaires de Ventôse ont maintenue (elle était pourtant déjà la cible de nombreux détracteurs).

 

JPG - 15.2 ko

Ingrédients 

- 4 blancs de poulet (ou coq, vous en trouverez bien un autre),
- un avocat (ayez soin de vérifier qu’il ne soit pas véreux, il y en a, c’est un fait établi),

- 12 tomates cerise,
- 1 citron vert,
- 1 oignon rouge,
- 1 piment frais,
- du tabasco,
- du cumin,
- ½ verre de bière (buvez le reste à la santé de ceux qui voudraient nous mettre en bière), du sel, de l’huile d’olive et du raifort.

 

Préparation

Commencez par prélever la pulpe de l’avocat. Mixez afin d’en faire une pâte (ce n’est qu’écrasé que l’avocat est une bonne pâte). Hachez ensuite ½ oignon et le piment, coupez les tomates en petits morceaux. Mélangez le tout à la pâte en ajoutant quelques gouttes de tabasco, le cumin, salez, couvrez avec un film étirable, et laissez reposer la préparation au réfrigérateur. Coupez le poulet en petites lanières, de la taille d’un doigt : celui que M. Le Coq se met dans l’œil en pensant triompher est une bonne mesure ! Faites revenir à feu vif avec l’autre moitié d’oignon et une cuiller d’huile d’olive. Déglacez ensuite avec la bière, ajoutez le raifort et salez selon votre goût. Pas trop salé, soyez modéré, ce n’est pas une facture d’avocat que diable ! Dressez les assiettes individuellement : volaille d’un côté, guacamole de l’autre, et présentez avec du pain rustique, éventuellement grillé… Dégustez ensuite votre revanche…Vous m’en direz des nouvelles !

 

D’autres recettes

Il y a mille et une façons d’accommoder le coq et les avocats en purée ! N’hésitez pas à donner libre cours à votre imagination ou cherchez dans les livres de recettes. Et même si ce n’est que symbolique, après une longue semaine au service de nos concitoyens, ce type de recette sera de nature à vous faire oublier toutes les épreuves et à vous assurer un moral d’acier pour le week-end entier !

 

Amis lecteurs, envoyez-nous vos recettes et les photos de vos plats ! Nous publierons les meilleures !