Marianne, débutante dans la profession, reçoit peu de rendez-vous à l’étude car elle doit encore se former. On lui a toutefois proposé de participer, le 4 décembre dernier, aux rencontres de Maillot. Les organisateurs acceptaient en effet la participation de notaires assistants et de notaires stagiaires. Malgré une sérieuse appréhension, Marianne accepte…

 
“Le Palais des Congrès est tout en escaliers et en baies vitrées, immense, surpeuplé. Je suis parachutée, sans bien savoir ce qui m’arrive, dans une grande salle parsemée de tables et de chaises, occupées par des consultés et des consultants. Vague impression d’être dans l’arène… Courage ma fille, me dis-je, quand faut y aller, faut y aller… Justement, à peine ai-je le temps de sortir papier, crayons, codes et barème rapide, qu’une hôtesse me fait un signe. Je ne comprends pas bien…Ouh la la, les voilà qui arrivent !!! Ils sont quatre. Que vais-je leur dire !?” – Bonjour, euh, vous êtes notaire ?
 
- Oui, enfin non, pas tout à fait… mais presque ! Bref, en quoi puis-je vous aider ? La question tombe, l’examinateur est en position d’attente, mais je suis encore plus inquiète que lui. Je connais la réponse, pourtant. Allez, respire Marianne, parle doucement, distinctement, avec des phrases simples. Sujet, verbe, complément. J’essaie d’être concise, de résoudre le problème de ces gens. Je ne vois plus rien, plus personne, que leurs yeux braqués sur moi. Je me penche de plus en plus vers eux tout en leur exposant mes solutions, comme si celles-ci allaient ainsi les “atteindre”, les toucher plus facilement. C’est presque intime. Et là, MIRACLE !!! Leur regard, tout à l’heure interrogateur, s’éclaire ! Ils hochent la tête, se regardent les uns les autres comme pour s’assurer qu’ils ont tous bien compris. Ils se félicitent de “ne pas être venus là pour rien”, se confondent en chaleureux remerciements et se lèvent. Je me retrouve seule, je souris. Mission accomplie !

Et ce fut toute la journée une succession de personnes tantôt attristées par le décès d’un proche, tantôt dynamiques et électrisées par leur projet d’acquisition ou de gestion de patrimoine ; certains venaient se plaindre, d’autres glaner des indications complémentaires… J’ai fait en sorte que tous repartent avec des éléments de réponse. Mes impressions ? Eh bien tous ces gens qui m’ont exposé leur vie familiale, personnelle, professionnelle, leur patrimoine, leurs doutes, m’ont fait confiance ! Au départ, c’est effrayant puis on trouve cela plutôt gratifiant, voire émouvant. Cette journée m’a permis de découvrir un aspect psychologique et une dimension humaine dans ce métier qui me plaisent beaucoup. Encore un bon point pour ce qui est, peut-être, ma vocation !!! En tout cas, c’est sûr, l’année prochaine, je reviendrai à Maillot !