Vous souhaitez acheter un logiciel d’expertise, mais votre cœur balance entre Synotex et Vademecum ? Nous avons demandé leur avis aux utilisateurs de chaque logiciel. Témoignages…

 
 

 

PERVAL, Synotex

Pour Mme Devimeux (SCP Achard et Vichard-Lechat à Rioz, Haute-Saône), le logiciel est très bien et très complet, mais il est indispensable, de son point de vue, d’avoir “une vraie formation à l’expertise”. Le logiciel est d’une grande aide, il faut toutefois rester vigilant quant à la saisie des données. Elle nous dit que Synotex est juste, même s’il ne faut pas hésiter à aller vérifier sur place les autres biens par comparaison. Enfin, Mme Devimeux nous dit se sentir “tout à fait crédible” lorsqu’elle présente son rapport. Elle nous précise que l’équipe de SAV est toujours dispo et très réactive. Très bon indice de satisfaction également pour Mme Vergnaud (SCP Manières-Mezon à Malemort, Corrèze). Le soft, nous dit-elle, est “un outil professionnel”, malgré l’absence de certaines “petites choses” du côté des diagnostics. Il mériterait un petit “coup de jeune”, ce à quoi les futurs développements devraient remédier…

Futurs développements majeurs À partir d’avril, accès direct aux règlements d’urbanisme des principales villes de France et, en mai, suivi spécial des missions France-Domaine et des expertises judiciaires. La refonte méthodologique du module des locaux d’activité est prévue en septembre. En décembre, l’accès localisé aux sites cartographiques de référence (Géoportail, Google Maps, etc.) sera possible.

 

EXPERT PRESSE, Vademecum

Catherine Cavaignac (Etude de Dominique Cavaignac à Montbazens, Aveyron) est satisfaite du logiciel et l’utilise régulièrement. Elle le trouve facile d’accès. Elle regrette cependant que l’on ne puisse pas mettre des sous catégories à celles existantes (maison rurale, ville, etc.). Selon elle, l’éditeur devrait rechercher plus de synergie avec les logiciels de négo. Mme Cabanie (SCP Iwanesco et associés, Toulouse) trouve l’outil convivial, précis et très complet, tant au niveau de la rédaction que des calculs. Il convient parfaitement à son mode opératoire. Pour les calculs, le logiciel prend en considération l’information au fur et à mesure de la saisie. Comme piste d’amélioration, elle suggère à l’éditeur d’ajouter des critères dans la gamme des produits, notamment au niveau des stationnements et de l’exposition pour les maisons.

 

À noter

Parmi les autres logiciels sur le marché, retenons Eole Concept. Essentiellement destiné aux experts immobiliers, il peut également s’appliquer à l’activité notariale. L’éditeur n’a toutefois pas encore d’utilisateurs dans le notariat.