Du 2 au 6 mars 2020, le Keren Hayessod vous propose de visiter des lieux touristiques emblématiques d’Israël, comprendre son système juridique à travers des rencontres de haut niveau et enfin découvrir les programmes sociaux soutenus par le Keren Hayessod… Karine Boukris, responsable Legs et donations du Keren Hayessod, vous y emmène. 

Pourquoi organiser ce voyage ?
Karine Boukris : Le Keren Hayessod est une institution centrale et fondatrice d’Israël qui a été créée en 1920. Elle est reconnue d’utilité publique en Israël et est représentée dans 47 pays au monde, dont la France. Elle organise régulièrement des Missions d’études pour faire connaître son action. En 2020, année du centenaire du Keren Hayessod, ce sont les notaires qui auront le privilège de visiter Israël autrement et de rencontrer leurs pairs. Il nous tient à cœur de montrer le vrai visage d’Israël. Le Keren Hayessod souhaite faire découvrir son action auprès des populations défavorisées et en faveur de la coexistence. 

Quel est le contenu de la mission ?
Durant 5 jours, les notaires pourront découvrir et comprendre le droit israélien, le système et le fonctionnement des différentes institutions juridiques et législatives israéliennes. Ils auront le privilège de dialoguer avec d’imminentes personnalités et des avocats-notaires israéliens. Ils découvriront aussi nos programmes, en plus des nombreuses visites touristiques et culturelles.

Pouvez-vous nous parler du Keren Hayessod ?
Le Keren Hayessod, qui signifie littéralement “Fonds de fondations”, a été créé en 1920 à Londres, comme institution de collecte de fonds avec pour but initial d’aider à la création de l’État d’Israël. Aujourd’hui, soucieux d’œuvrer à une plus grande justice sociale, le Keren Hayessod France agit dans les champs de la coexistence, de l’humanitaire, du social, du handicap et de la recherche scientifique. En France, son bureau principal est établi à Paris avec des antennes régionales. Il est habilité à recevoir des legs et donations et à délivrer des reçus CERFA à ses donateurs. 

Quel a été son apport à la société israélienne ?
Le Keren Hayessod est reconnu d’utilité publique en Israël. Il est doté d’un statut spécial, octroyé par la “Loi du Keren Hayessod ”, promulguée en 1956 par la Knesset (Parlement israélien). C’est une institution apolitique et sans but lucratif. Le Keren Hayessod est l’organe le plus important de collecte de fonds pour Israël et la pierre angulaire des relations entre Israël, le monde juif et les Amis d’Israël. Il reste à l’avant-garde de la construction, de la croissance et du spectaculaire développement d’Israël. 

Quelles sont vos principales réalisations  ?
Le Keren Hayessod agit efficacement sur le terrain de la coexistence mais aussi contribue à limiter la fracture sociale (1 enfant sur 4 en Israël vit en dessous du seuil de pauvreté !). Je rappelle que les programmes du Keren Hayessod se déroulent à l’intérieur des frontières reconnues par l’ONU en 1947, et s’adressent à tous les citoyens israéliens, quelles que soient leur origine et leur religion. 

Pouvez-vous nous décrire quelques-uns des programmes que vous visiterez pendant la mission ?
Oui, nous irons à la rencontre des personnes âgées du programme AMIGOUR, qui accueillent les derniers survivants de la Shoah dont beaucoup, hélas, vivent dans des conditions matérielles très difficiles. Nous irons également voir les Villages Educatifs destinés aux jeunes en rupture sociale et familiale. 

Propos recueillis par Sophie Atlan

 

Cliquez ci-dessous pour avoir des renseignements sur :

 

Contact : Karine Boukris
Responsable des Legs et Donations
Tél. 01 77 37 70 88
karine.boukris@kh-aui.fr
Keren Hayessod – 10, place de Catalogne 75014 Paris.