Madame Taubira déclare « travailler dans la discrétion pour perfectionner le texte » en ce qui concerne la loi Macron. Mais le terme « discrétion » est-il bien approprié ? Correspond-t-il à son action contre cette loi en ce qui concerne les professions réglementés  ?!!! Bref : de qui se fiche-t-elle ?

http://www.ouest-france.fr/christiane-taubira-les-avocats-sont-les-forgerons-de-lavenir-3401208

Agnès Marre