Certains petits plaisantins avaient relevé l’existence d’une spécialité fromagère normande dénommée “Le Petit MONTEBOURG”. Le Petit Journal de Canal avait même demandé à Najat Vallaud-Belkacem s’il était “bon et équilibré” ! D’autres, plus sournois, avaient malicieusement exhumé une phrase d’Audrey Pulvar, son ex-compagne. Interpelée le 22 avril 2014 par Roselyne Bachelot qui lui demandait s’il “arrive de pleurer pour des tocards“, elle avait simplement répondu : “Je suis au courant Evelyne !“. Bref, chacun s’acharnait à ridiculiser le pauvre ministre du redressement productif… Mais la réalité est parfois bien plus cruelle que la fiction !

Un ouvrage édité par les éditions L’Archipel, en 2011, “Le tout politique : origines, cousinages, parcours, personnalités, indiscrétions” et signé Jean Louis Beaucarnot révèle qu’Arnaud Montebourg aurait pu se trouver privé de la particule régulièrement ajoutée, à tort, à son nom (par ceux qui voulaient souligner le vide de sa partie tête ?). Cruelle réalité, qui enlève, en même temps, beaucoup de son sel à la critique de la redoutable Audrey… Le 31 janvier 1842, l’ancêtre du nouvel entrepreneur était en effet déposé, à l’hospice de la ville d’Autun. Il était âgé d’environ 2 jours. Or, un usage voulait que les enfants trouvés soient nommés selon une liste préétablie. Cette année-là, les enfants reçurent des noms de lieux normands. Et le précédent avait ainsi “bénéficié” du patronyme de Letoquard…

Il s’en est fallu de peu pour que l’infortuné Arnaud ne se trouve affublé d’un handicap sérieux pour ses ambitions politiques ! “Votez Letoquard“, avouez que c’est moins séduisant que “Votez Montebourg“. Bon, d’un autre côté ça lui aurait peut-être évité de pédaler dans le yaourt… Mais ça risquait aussi de l’empêcher de faire son beurre !Montebeurre

http://www.lejsl.com/saone-et-loire/2011/11/02/arnaud-montebourg-aurait-pu-s-appeler-letoquard