Une question récente d’une abonnée m’a fourni l’occasion de renouer avec un lointain passé, celui dans lequel les programmes informatiques étaient codés à la main, proprement, sur quelques lignes seulement pour un résultat qui nous impressionnait énormément.

N2000_2015_04_avril_TRUCS_ASTUCESSongez donc, une croix qui poursuivait des points… Et c’était un jeu vidéo. Deux lignes de code (il y avait même des concours de « deuligneurs » !) permettaient de créer un petit applicatif, et attiraient sur leur auteur le respect sans faille des « bidouilleurs grenouilleurs » lecteurs fidèles d’Hebdogiciel. Bref, en se remémorant cette époque troublée, on apprécie d’autant plus les progrès de l’informatique « grand public ». Mais certaines connaissances « fossiles » cachées au fond de vos machines et ignorées de tous peuvent parfois avoir une utilité nouvelle ! Ainsi, quelques trucs bien connus des pratiquants de l’art A.S.C.I.I. pourrait vous être parfois utile. N’avez-vous jamais buté sur un programme qui refuse malgré tous vos efforts de séparer des mots (espace, tiret, souligné interdits) ? Ne maugréez vous pas à chaque fois que le « € » quitte, seul, le bout de ligne où vous aimeriez le situer à moins que vous ne l’accoliez au dernier chiffre ce qui nuit à la présentation ? Soit vous cédez à la machine, soit vous lui démontrez que vous seriez peut-être capable de lui secouer les puces ! Crier « On va voir qui c’est qu’est le boss sacré nom d’une pipe ! » ne suffisant pas, il faut faire la preuve de votre science. Dégainez alors « ALT 255 » !

So ASCII

L’American Standard Code for Information Interchange (A.S.C.I.I.) c’est comme la prose, vous le maniez sans y penser (en version « extended », du reste, mais certains programmes excluent toujours les accents, c’est une preuve de plus de votre soumission à l’impérialisme américain), mais en y pensant, c’est mieux ! Et « ALT 255 », c’est la solution de votre problème : un espace insécable. Il remplace avantageusement et élégamment les caractères interdits, et rend votre « € » solidaire des chiffres qui le précèdent… Repérez la touche ALT, tapez 255 sur votre pavé numérique ou sur le clavier classique, et votre curseur se séparera du mot précédent. Les deux mots ainsi séparés seront néanmoins inséparables, de vrais siamois n’allant pas l’un sans l’autre. Mais attention, ceci n’est pas le seul intérêt du code ! Il révèle notamment sous un angle inattendu que notre histoire récente avait déjà été prévue dès 1963 par l’ « American Standards Association ». En effet, parmi les nombreux caractères codifiés vous trouverez ceci : ASCII code 238 = ¯ ( Macron symbol ). Qui, au Gouvernement, a tapé « ALT 238 » ? C’est bien une preuve que tout ceci est dirigé d’outre-atlantique, non ?Blague à part, tout ce que vous pourriez rechercher concernant ce code souvent utile est à votre disposition ici : http://www.theasciicode.com.

Exif_JPEG_PICTURE  Didier Mathy