On pourrait le penser, en effet… Vous êtes venus sur cette page, n’avez pas eu à vous identifier, et vous lisez nos -modestes- productions sans limite et sans retenue… Or, nous avions clamé “haut et fort” sur Twitter, le 30 novembre dernier, que “faute d’abonnements et de budget pub, garants de son indépendance” Notariat 2000 cessait toute activité. Croyez-bien que nous aimerions, vous offrir éternellement cet accès gratuit, mais, comme vous le savez sans doute, on dit que “ce qui est gratuit ne vaut rien”… En ce qui nous concerne, nous l’affirmons : ce qui ne vaut rien doit rester gratuit. Et c’est dans cet esprit que nous avions laissé notre site, encore imparfait, et en cours de paramétrage, en libre accès. Mais nous devons à nos anciens abonnés (auxquels un identifiant est attribué jusqu’à la fin de leur abonnement en cours) de ne pas laisser ainsi tout-un-chacun profiter de ce que le solde de leurs abonnements nous a permis de mettre en place ! A compter du 2 avril prochain (une mise en place au 1er aurait été une bien mauvaise plaisanterie !), la plus grande partie du site ne sera plus accessible que sur abonnement. Si vous étiez abonné, vous pourrez y accéder, jusqu’au terme de la période, avec les identifiants qui vous seront rappelés. Si vous n’étiez pas – ou plus – abonnés vous pourrez le faire directement en ligne. Vos contributions nous permettront, en tout cas nous l’espérons, de faire aussi renaitre la revue, au moins 4 fois par an, sur support papier, mais si vous nous soutenez, si vous drainez vers nous de nouveaux abonnés, si vous jouez le jeu avec nous, nous vous donnerons bien plus… Les projets et les idées ne manquent pas, mais tout, comprenez-le, dépend de VOUS !

Notariat 2000 revient, et plus si affinités.